Carthage, la prestigieuse cité d’Elissa

Ouvrage de 320 pages et 61 planches en noir et blanc.  Publié par la Maison Tunisienne de l’Edition en 1970 et préfacé par feu Hachemi Sebai alors Directeur de l’Institut National d’Archéologie et d’Arts, l’Ouvrage se compose de 11 chapitres qui ont pour objectif de faire le portrait d’une cité punique dont la fondation est attribuée à une princesse de Tyr qui, à la fin du Ix siècle avant J.-C. dut quitter sa patrie pour s’établir au Nord de l’Afrique, une fondation qui permit à toute la Méditerranée occidentale de s’ouvrir à l’Histoire et de se faire une place sur les rangs des constructeurs de la Méditerranée. Avec la promotion de Carthage, on assiste à la genèse d’une nouvelle géopolitique en Méditerranée.